Guérir l’anorexie

Sommaire

Le chemin de la guérison d'une anorexie.

L'anorexie est un trouble du comportement alimentaire grave.

La personne anorexique ne guérit jamais spontanément et l'évolution est toujours lente, même avec une prise en charge parfaite.

Guérir l'anorexie : les conditions de guérison

Plusieurs conditions sont nécessaires pour guérir de l'anorexie, ou en tout cas favorisent cette guérison.

Prendre conscience de sa maladie et de sa gravité

Pour qu'une anorexique puisse guérir, elle doit prendre conscience :

  • de la réalité de sa maladie, qu'elle nie farouchement au début ;
  • de la gravité de sa maladie, alors qu'elle se sent très bien comme elle est ;
  • de la distorsion entre l'image qu'elle a de son corps et la réalité de sa maigreur ;
  • de la trop faible estime qu'elle a d'elle-même.

L'anorexique doit accepter son traitement et l'équipe soignante

La personne anorexique doit également :

  • accepter sincèrement de se faire soigner ;
  • faire totalement confiance à son équipe soignante ;
  • adhérer étroitement au programme de traitement et le respecter : consultations, psychothérapie, règles alimentaires, groupe de parole, activités scolaires et sociales, etc. ;
  • poursuivre son traitement sans interruption aussi longtemps que nécessaire.

Autres conditions : rôle de la famille, précocité de la prise en charge, etc.

D'autres conditions aident à mieux guérir l'anorexie :

  • plus la prise en charge est précoce par rapport aux premiers troubles du comportement alimentaire et à la perte de poids plus elle est efficace ;
  • l'absence de conflit avec les parents offre de meilleures chances ;
  • les parents ou le conjoint doivent être associés au traitement, voire participer à une thérapie familiale et à des groupes de parents ;
  • la durée minimale du traitement est évaluée à 4 années pour éviter au maximum les rechutes, habituelles quand le traitement est plus court.

30 à 40 % de guérison après 5 ans de traitement

Il est impossible de prédire au moment du diagnostic les chances de guérison d'une anorexique.

Globalement, on estime qu'après 5 années de traitement :

  • 30 à 40 % guérissent ;
  • 30 à 35 % s'améliorent ;
  • 30 à 35 % restent malades ;
  • 7 à 10 % des anorexiques sont décédées pendant cette période soit des suites de la dénutrition soit par suicide, ce qui fait la gravité de cette maladie.

Après 15 à 20 ans de traitement et de suivi :

  • 2/3 des anorexiques ont retrouvé un poids satisfaisant ;
  • près de la moitié ont un comportement alimentaire normal (on observe une perte de la diversité et de la richesse du microbiote intestinal chez les personnes souffrant d’anorexie mentale et la corriger favoriserait la rémission puisque cette perturbation est étroitement liée aux troubles dépressifs).

Attention ! Il est possible de voir réapparaître plus tard dans la vie un comportement anorexique déclenché par un stress (ménopause, divorce, solitude) alors que l'on croyait la maladie guérie ou stabilisée.

D'où l'intérêt d'un suivi psychologique et médical régulier tout au long de la vie adulte.

Aussi dans la rubrique :

Traitement de l'anorexie

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider