Hospitalisation anorexie

Sommaire

 

Quand demander une hospitalisation pour anorexie ?

En cas d'anorexie ou de symptômes d'anorexie, la personne anorexique ou sa famille peut :

Hospitalisation d'une anorexique sur deux

L'hospitalisation n'est pas automatique en cas d'anorexie.

En moyenne une malade sur deux est suivie en consultation ambulatoire, avec maintien dans le cadre familial associé au traitement.

C'est souvent le cas pour les très jeunes filles et des anorexies débutantes, détectées rapidement.

Anorexie : les critères de l'hospitalisation

L'hospitalisation d'une anorexique est indiquée et négociée avec la malade et sa famille quand :

  • la perte de poids est rapide ou très importante,
  • les résultats des examens biologiques montrent des déséquilibres importants, notamment sur les ions comme le potassium, le calcium, le sodium, ce qui menace le fonctionnement du cœur ou des reins,
  • un état dépressif associé traduit un risque réel de suicide ou d'automutilations,
  • les crises de boulimie suivies de vomissements et de purges sont incontrôlables,
  • une rupture avec le milieu habituel est souhaitée par la malade ou sa famille.

Attention ! L'hospitalisation est décidée en urgence par le médecin quand la vie de l'anorexique est menacée par la dénutrition et ses complications ou par un risque suicidaire majeur.

Différents lieux spécialisés pour ce type d'hospitalisation

Adressez vous avec votre médecin référent à un service (médecine interne, nutrition, psychiatrie) spécialisé dans les troubles du comportement alimentaire :

  • à l'hôpital,
  • dans une clinique privée,
  • ou dans un établissement de soins de longue durée.

Il existe aussi quelques « centres de jour » avec retour au foyer familial chaque soir.

Hospitalisation : de plusieurs semaines à plusieurs mois

Selon le degré d'urgence et la gravité de l'anorexie, l'hospitalisation peut durer de quelques semaines à plusieurs mois.

Elle est d'autant plus bénéfique qu'un véritable travail psychothérapique est mené tout au long du séjour.

Cela permet de traiter en profondeur les troubles de l'image et de l'estime de soi qui ont conduit à l'anorexie.

Groupe de parole : un avantage du service spécialisé

Être hospitalisée dans un service spécialisé permet aussi à l'anorexique de participer à un groupe de parole :

  • avec d'autres anorexiques,
  • et animé par un médecin ou un psychologue.

Hospitalisation anorexie : la place importante des parents

Les parents ont repris toute leur place dans le suivi d'une anorexique hospitalisée.

Sauf exception, le temps où le contact téléphonique et plus encore les visites parentales étaient liées à une reprise de poids est révolu.

Mais le rythme des appels et des visites reste soumis à l'avis du médecin ou du psychiatre pour que l'anorexique puisse se reconstruire une autonomie ou une indépendance qui lui font défaut.

Une interdiction de contact peut être imposée par le psychiatre pour une durée déterminée dans les cas les plus graves.

Aussi dans la rubrique :

Traitement de l'anorexie

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider